Un tour de France en DR400 – épisode 2

Un tour de France en DR400 – épisode 2

Deuxième étape : Reims Prunay – Grenoble le Versoud (3h00)

Avant de repartir vient le moment de remettre de l’essence. L’automate n’acceptant pas la carte AirTotal, on m’envoie un pompier pour m’aider à avitailler. Il se trouve que le pompier en question était en fait… l’agent AFIS de la veille ! Peu après le départ de Reims, nous profitons d’une percée dans les nuages pour passer « On Top ». Après avoir passé Troyes et Dijon, nous arrivons dans les espaces de Genève, qui nous autorisent à transiter dans leurs TMA, nous laissant une superbe vue sur Genève, le lac Léman, et le Mont-Blanc. Nous nous dirigeons ensuite vers Chambéry et le lac du Bourget, avant de débuter notre descente sur Grenoble qui nous offre une superbe vue sur le massif de la Chartreuse. A l’arrivée, nous en profitons pour visiter la tour où les contrôleurs nous accueillent chaleureusement. La vigie offre une belle vue sur la Chartreuse et ils nous expliquent la complexité du contrôle d’un aérodrome en espace aérien non contrôlé.

Troisième étape : Grenoble le Versoud – Cannes Mandelieu (2h31)

Après avoir découvert les premiers reliefs la veille, il est temps de passer aux choses sérieuses ! Juste après le décollage de Grenoble, nous nous engageons dans la superbe vallée de la Maurienne où l’on retrouve les aiguilles d’Arves. Nous suivons donc cette vallée jusqu’au col du Mont-Cenis et son lac qui nous sert de point de passage vers l’Italie. Nous arrivons alors au-dessus de l’Italie ou plutôt au-dessus d’une mer de nuage italienne que nous survolerons au FL085 via Cuneo puis Albenga. Les nuages disparaissent lorsque nous approchons d’Albenga, nous laissant descendre vers 2000ft le long de la Riviera. Nous longeons donc la côte jusqu’au cap d’Antibes, en transitant dans la CTR de Nice où de nombreux hélicoptères faisaient l’aller-retour avec Monaco. Nous arrivons après 2h40 de vol au cœur de superbes paysages à Cannes où nous allons rester une journée pour visiter notamment la tour de contrôle de l’aéroport de Nice depuis laquelle on a une superbe vue sur la mer. Nous visitons également la « salle IFR » où des contrôleurs guident les avions de ligne vers la piste grâce au radar.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.